Film

Avengers : Infinity War
Un film de Joe Russo et Anthony Russo, avec Robert Downey Jr, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson...Genres : Action, Super-héros Sortie en salles le 25 Avril 2018
Résumé du film :
AVENGERS : INFINITY WAR met en scène le plus grand duel de tous les temps, dans une aventure épique à la confluence des différents univers Marvel.
Film

Deadpool 2
Un film de David Leitch avec Ryan Reynolds.Sortie en salles le 16 Mai 2018
Résumé du film :
Après avoir miraculeusement survécu à une violente attaque bovine, un cuistot de cafétéria défiguré (Wade Wilson) se bat désormais pour réaliser son rêve ; devenir le barman le plus sexy de Mayberry , alors qu’il a complètement perdu son sens du goût.Pour retrouver les plaisirs pimentés de la vie, et aussi son convecteur temporel, Wade devra affronter des Ninjas...
Film

Ant-Man et la Guêpe
Un film de Peyton Reed avec Paul Rudd, Evangeline Lilly et Walton Goggins
Sortie en salles le 18 Juillet 2018
Résumé du film :
Peu de temps après les événements relatés dans CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR, Scott Lang (Paul Rudd) a bien du mal à trouver son équilibre entre sa vie d’avant et celle d’Ant-Man. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsqu’Hope van Dyne (Evangeline Lilly) et Hank Pym (Michael Douglas) lui demandent d’enfiler une nouvelle fois son costume...

Partagez
Aller en bas

L'histoire de Wolverine

le Ven 26 Jan - 12:21
La création de Wolverine est on ne peut plus simple dans le monde des comics qui est avant tout une industrie. Comme souvent, elle s’est imposée comme une nécessité stratégique. Stan Lee, figure tutélaire de Marvel, et Roy Thomas, alors son rédacteur en chef, constatèrent que cinq à dix pour cent de leurs lecteurs étaient canadiens, et ils n’avaient pas un seul personnage canadien pour les représenter pour qu’ils s’identifient à un de leurs héros. Il manquait donc un personnage originaire de ce pays pour faire fructifier et fidéliser cette partie du lectorat. Ainsi, logiquement, fut-il fait.

Il est dit que Roy Thomas a trouvé le nom Wolverine. C’est lui aussi qui aurait esquissé les traits de caractère du personnage. En plus d’être canadien, il le voyait petit, trapu, avec un mauvais caractère... Il voulait surtout définir et mettre en place un personnage à partir d’un animal qui vivait à la fois dans le nord des États-Unis et au Canada pour qu’il soit familier aux deux pays.

Les héros basés sur les animaux étaient très populaires à l’époque. Après un moment de réflexion, il a hésité entre un badger (une sorte de blaireau) et un wolverine (glouton ou carcajou en français). Il a finalement retenu le wolverine dont il aimait la consonance du mot qu’il contenait : Wolf (loup). Il n’aimait pas en revanche le nom de badger, car le son émit par le mot faisait à son sens penser à quelqu’un qui gémit, à un insatisfait plaintif...


_________________

Ton monde n'est pas fait pour moi, je peux être gentille... très gentille, mais je peux aussi être méchante... oh oui très méchante.

Re: L'histoire de Wolverine

le Ven 26 Jan - 12:22
Len Wein se documenta donc sur l’animal, le wolverine, et imagina un personnage correspondant à son profil particulier. Le scénariste ne sait pas encore qu’il sera partie prenante dans la relance de la série X-Men...

Pourtant, Wolverine est d’entrée désigné comme un mutant, un de ces super-héros nés avec un potentiel génétique différent qui leur permet de développer, dans le prolongement de leur puberté, des pouvoirs surhumains, au contraire des super-héros du type Spider-Man qui ont été affectés par un incident de parcours malheureux.

Dans la conception initiale du personnage, celle de Len Wein donc, les célèbres griffes d’adamantium (L’adamantium, un métal aussi dur que le diamant -d’où son nom- est une création de Roy Thomas pour un épisode des Vengeurs) ne sortent pas des mains de Wolverine mais bien de ses gants. C’est un gadget.

_________________

Ton monde n'est pas fait pour moi, je peux être gentille... très gentille, mais je peux aussi être méchante... oh oui très méchante.

Re: L'histoire de Wolverine

le Ven 26 Jan - 12:33
Première apparition



Le personnage fait sa première apparition dans Incredible Hulk #180. Len Wein est au scénario et le dessinateur Herb Trimpe est chargé de mettre en image l’histoire sur deux numéros. Où le petit mais féroce mutant griffu se coltine au géant vert Hulk et au non moins imposant Wendigo, un personnage-malédiction qui transforme en béhémoth poilu tout ceux qui auront été contraint de manger de la chair humaine !

Si Wein voyait Wolverine comme un adolescent de dix-neuf ans, Cockrum à ce moment-là le vieillit considérablement et le couvre de poils après avoir vu les croquis de John Romita. Cockrum et Claremont décident aussi très vite que les fameuses griffes ne sortent pas des gants du personnage mais bien de ses mains.

Claremont avait besoin de quelque chose qui fasse de Wolverine un mutant en dehors de ses sens animaliers. Avec Cockrum, ils décidèrent que les griffes faisaient partie du corps du personnage. Si les griffes sortaient des gants et non de son corps, "tout le monde pouvait être Wolverine...", alors que cette particularité le rendait unique, spécial et... plus vendeur.



Puis vient au fil des épisodes le pouvoir auto-guérisseur, les os incassables, le squelette lui-même recouvert d’adamantium... Mais ça, c’est pour plus tard... Pour l’heure, en ce qui concerne la psychologie du personnage, c’est nettement moins créatif... Cockrum ne l’aime pas vraiment ce mutant-là, il ne sait pas trop quoi en faire. De plus, il y a de nombreux autres protagonistes à animer dans la série. Pour lui, c’est " juste un fou furieux querelleur qui conteste sans cesse l’autorité et, seulement bon à se disputer avec les autres !"




Avec Byrne, Wolverine gagne ses galons de héros de premier plan, devient plus sympathique et plus complexe.



C’est la coloriste Christie Scheele qui avait choisi les couleurs jaune et du bleu pour le costume originel de Wolverine. Byrne, qui trouve qu’"il évoque davantage un joueur de football américain qu’une bête sauvage !" finit par changer ces couleurs pour des tons de bruns-rouges.

Pour lui, Wolverine, à qui il a donné le prénom de Logan, d’après le nom de la plus haute montagne du Canada : le Mont Logan, dans le Yukon, est incontestablement “une bombe à retardement”. Il est dominé par ses instincts, capable de donner la mort froidement. La seule raison pour laquelle il incorpore l’équipe des X-Men, c’est pour y être contrôlé : le professeur Xavier l’a recruté pour avoir plus ou moins en permanence un œil sur lui...
source suite





_________________

Ton monde n'est pas fait pour moi, je peux être gentille... très gentille, mais je peux aussi être méchante... oh oui très méchante.
Contenu sponsorisé

Re: L'histoire de Wolverine

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum