DEATHSTROKE, L’EXTERMINATEUR, FAIT PARTIE D’UNE NOUVELLE VAGUE DE SUPER-VILAINS LORSQUE LE SCÉNARISTE MARV WOLFMAN ET LE DESSINATEUR GEORGE PÉREZ LE CRÉENT EN 1980 DANS LES PAGES DE NEW TEEN TITANS #2.



À peine formée, la jeune équipe de sidekicks, menée par Robin, se voit affronter un redoutable mercenaire, au visage entièrement dissimulé. Cette implacable machine à tuer reprend en réalité le contrat sur les Teen Titans qu’a lancé l’organisation criminelle la R.U.C.H.E.. Cette assemblée de malfaiteurs encapuchonnés avait en effet doté le jeune Grant Wilson de superpouvoirs, et ce dernier, surnommé Ravager, s’était lancé à l’assaut des Titans, avant qu’il ne succombe, suite à l’utilisation de ces mêmes dons. Le lecteur découvrit alors, en fin d’épisode, le visage de Deathstroke, celui d’un quinquagénaire borgne appelé Slade Wilson et qui, assisté d’un fidèle serviteur, se tient sur la tombe de son fils avant de jurer de le venger.



Deathstroke va ainsi revenir plusieurs fois semer la terreur au sein des Titans, pour qui il voue une haine farouche, supplantant même son code de l’honneur. Professionnel jusqu’au bout de ses sabres, Slade Wilson fait ainsi fort de ne pas se laisser dominer par ses émotions. Il va patiemment mettre en œuvre sa revanche, utilisant pour ce faire une taupe au sein du groupe : la jeune Terra, dernière recrue de l’équipe. Mais Terra est en réalité psychotique et ivre du pouvoir dont elle dispose sur les éléments, elle va tenter de tuer non seulement les Titans, mais également son mentor et amant, Deathstroke.

Au tournant des années 1990, le scénariste Marv WOLFMAN lança une série consacrée au personnage, dessinée par Steve ERWIN, et qui insistait sur son côté ambigu, révélant ainsi un anti-héros complexe. Mais dans les années 2000, Deathstroke cessa ses alliances répétées avec les super-héros de l’univers DC et redevint un méchant d’envergure....
source

_________________

Tremblez ! Voici le Pingouin !